Ukraine. Fermeture de l’espace aérien pour l’avion de Lavrov : Moscou dénonce un « acte hostile »

Europe

Le Kremlin a dénoncé lundi 6 juin un « acte hostile » des trois pays européens qui ont fermé leur espace aérien à l’avion du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, qui projetait de se rendre en Serbie. Le ministre russe des Affaires étrangères a quant à lui fustigé une mesure « inconcevable » et « scandaleuse ».

Le Kremlin a dénoncé lundi 6 juin 2022 un acte hostile ​des trois pays européens qui ont fermé leur espace aérien à l’avion du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, l’empêchant de se rendre en visite en Serbie.

De tels actes hostiles à l’égard de notre pays sont capables de causer certains problèmes […], mais ils ne peuvent pas empêcher notre diplomatie de poursuivre son travail​, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à la presse.

De son côté, le ministre russe des Affaires étrangères russe a qualifié d’« inconcevable » la fermeture par trois pays européens de leur espace aérien pour l’avion qui devait l’emmener en visite en Serbie.

« L’inconcevable s’est produit », a déclaré Sergueï Lavrov lundi lors d’une conférence de presse, jugeant cette mesure « scandaleuse ».

 

ouest-france.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *