La Russie va suspendre ses livraisons d’électricité à la Finlande à compter de samedi

Europe

La Russie va suspendre ses livraisons d’électricité à la Finlande à partir de samedi 14 mai, en raison d’impayés, selon le fournisseur RAO Nordic Oy. À la suite de cette annonce, l’opérateur du réseau électrique finlandais a assuré qu’il pourrait se passer des importations de courant venues de Russie

La Russie va suspendre ses livraisons d’électricité à la Finlande à partir de samedi, en raison d’impayés, a annoncé vendredi 13 mai 2022 le fournisseur RAO Nordic Oy, détenu à 100 % par l’entreprise russe InterRAO.

Une mesure qui intervient sur fond d’un accroissement des tensions entre Moscou et Helsinki, la Finlande ayant affiché sa volonté d’adhérer « sans délai » à l’Otan sous l’influence de l’offensive russe en Ukraine. Un objectif vu d’un très mauvais œil par Moscou qui a d’ores et déjà menacé d’une riposte « militaro-technique ».

Basé à Helsinki, RAO Nordic Oy a affirmé, dans un communiqué, n’avoir pas reçu de paiement pour l’électricité fournie à la Finlande depuis le 6 mai, et évoqué un manque de moyens pour payer l’électricité importée de Russie.

Une « première » depuis plus de 20 ans

« Cette situation est exceptionnelle et a lieu pour la première fois en plus de 20 ans », selon le communiqué.

« Nous sommes donc obligés de suspendre l’importation d’électricité à partir du 14 mai », explique le fournisseur. Il ajoute : « Nous espérons que la situation va bientôt s’améliorer » et les livraisons en provenance de Russie reprendront.

Après cette annonce, l’opérateur du réseau électrique finlandais a assuré pouvoir se passer des importations de courant venues de Russie, suspendues à partir de samedi.

« On peut gérer »

« Nous étions préparés à cela et ce ne sera pas difficile. On peut gérer avec un peu plus d’importations de Suède et de Norvège », a déclaré vendredi à l’AFP Timo Kaukonen, un responsable des opérations de l’opérateur Fingrid.

Le président et la Première ministre de la Finlande se sont déclarés favorables jeudi à une adhésion « sans délai » à l’Otan, précisant que la décision du pays nordique serait annoncée dimanche à l’organisation.

L’entrée de la Finlande à l’Otan serait « assurément » une menace pour Moscou, a réagi le Kremlin. La diplomatie russe a affirmé pour sa part que la Russie sera « obligée de prendre des mesures réciproques, militaro-techniques et autres, afin de mettre fin aux menaces à sa sécurité nationale », en cas d’adhésion de la Finlande.

Principal importateur d’électricité de Russie vers les marchés nordiques, RAO Nordic a des activités dans l’Union européenne depuis 2002.

 

ouest-france.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *