La généralisation du télétravail pose de nombreux défis dans l’Union européenne

Europe

En Allemagne, le recours au travail à distance a permis de réduire la propagation du Covid-19 ; au Portugal, le télétravail obligatoire est de retour et en France, les entreprises qui ne le garantissent pas risquent des amendes.

Le télétravail face aux cyberattaques

Le télétravail est-il la dernière et la plus efficace des mesures pour face à la pandémie ? Certainement, mais il n’est pas sans risque comme l’explique à Euronews François Esnol-Feugeas, expert en cybersécurité, membre d’ACN (Alliance pour la Confiance Numérique) :

« Nous avons constaté une augmentation de 630% des cyberattaques en France en 2020 sur les clouds publics et sur les clouds d’entreprise, ce qui montre que les pirates profitent de la nouvelle situation. »

Pour la gérer, l’Union européenne pourrait avoir un rôle à jouer notamment afin d’harmoniser l’accès à Internet dans l’Union ou pour réduire les inégalités entre les professions qui ont accès au travail à distance et celles qui n’y ont pas accès. Mais ce rôle sera forcément limité.

« Il n’existe pas de règles européennes sur le télétravail ; comme vous le savez, les mesures de santé et de sécurité sont de la responsabilité des Etats-membres » a affirmé le porte-parole de la Commission européenne, Eric Mamer.

Une identité numérique européenne ?

La responsabilité revient donc aux pays européens, mais l’Union peut aider notamment en matière de cybersécurité.

« Le défi consiste à avoir la capacité de sécuriser le cryptage de bout en bout, à identifier le travailleur à distance, à contrôler son identité et à savoir qui accède aux systèmes informatiques à distance » affirme François Esnol-Feugeas.

Pour surmonter ce défi, la Commission européenne a proposé de mettre en place une identité numérique, commune à tous les citoyens européens.

Cette mesure leur permettrait de prouver leur identité sur le web. Mais cette dernière reste sujette à débat pour des raisons de droit à la vie privée.

Le chemin est donc encore long avant que tous les défis posés par le télétravail ne soient résolus.

 

 

euronews

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *