Roumanie et Hongrie accusent une chute de leur PIB en 2020

Économie

La Roumanie et la Hongrie ont toutes deux annoncé un net recul de leur produit intérieur brut (PIB) en 2020, enregistrant leur pire contraction annuelle depuis 2009, sous l’effet des restrictions liées à la pandémie de Covid-19.

En Roumanie, le repli est ressorti à 3,9%, selon les chiffres publiés par l’Institut des statistiques (INS), après une croissance de 4,1% en 2019 qui l’avait classée parmi les pays les plus dynamiques de l’Union européenne.

Même si le tableau est sombre, ce territoire de 19 millions d’habitants s’en sort un peu mieux que ce qu’avait envisagé la Commission européenne dans ses prévisions d’automne (-5,2%). Sur la période d’octobre à décembre, l’activité économique a ainsi progressé de 5,3% par rapport au trimestre précédent, poursuivant sur la lancée positive du troisième trimestre (+6,1%). Principaux moteurs de croissance, le bâtiment et la consommation des ménages ont permis de compenser l’effondrement de la production industrielle.

Le gouvernement de centre droit a décidé de limiter les restrictions à l’automne du fait de la tenue d’élections locales fin septembre puis générales en décembre, en maintenant notamment ouverts les magasins.

En Hongrie, la baisse a été plus prononcée, le PIB chutant de 5,1% l’an dernier, à comparer à une hausse de 4,6% en 2019. L’économie s’est cependant redressée à compter de juillet (+11,4% au 3T, +1,1% au 4T) après la débâcle du deuxième trimestre (-14,6%) provoquée par le strict confinement décrété par le Premier ministre souverainiste Viktor Orban.

«Ces données confirment les attentes selon lesquelles les restrictions prises face à la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus ont moins freiné l’économie hongroise qu’au printemps», a commenté le site internet spécialisé portfolio.hu. «L’industrie et la construction, par exemple, sont restées sur une trajectoire de croissance», a-t-il précisé.

En Bulgarie, seuls les chiffres du quatrième trimestre ont été diffusés mardi et ils font état là aussi d’une augmentation du PIB (+2,1% sur un trimestre), d’après une première estimation officielle, après +4,3% entre juillet et septembre. Les statistiques de 2020 seront dévoilées le 9 mars. Bruxelles prévoit une chute de 4,9%, succédant à une croissance de 3,7% en 2019.

Le tableau s’annonce plus radieux en 2021 pour ces trois pays d’Europe de l’est: dans ses prévisions d’hiver publiées la semaine dernière, la Commission européenne table sur un rebond de 3,8% en Roumanie, de 4,0% en Hongrie et de 2,7% en Bulgarie.

 

lefigaro.fr

pixabay

Propriétés Iris

Debrecen, Martonfalvi utca

45 m2 appartement à vendre
28 600 000 Ft

Debrecen, Bethlen utca - Homey flat close to city center

50 m2 appartement a louer
110 000 Ft

Debrecen, Hatvan utca - Homy 2 bedrooms flat in the Center

82 m2 appartement à vendre
49 900 000 Ft

Debrecen, Egyetem sugárút - Renewed flat near to Uni

37 m2 appartement a louer
120 000 Ft

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *